Dans la même collection

Accueil du site > Accueil > Littérature et textes

ÉCRIRE LA RÉVOLUTION : 1784-1795

Les lettres à Pauline de Gaston de Lévis
Claudine Pailhès

576 p. / 27,00 euros

ISBN : 9782916488479

Cet ouvrage livre une correspondance d’environ 300 lettres de Gaston de Lévis, élu en 1816 à l’Académie Française. Cette correspondance est exceptionnelle à plus d’un titre. Gaston de Lévis écrit à son épouse Pauline entre les années 1784 et 1795. Outre l’œuvre littéraire tout à fait remarquable que constituent ces lettres, il s’avère qu’elles sont aussi - et même surtout - une source historique rare : écrivant de Paris, de Versailles, puis de toute l’Europe, Gaston de Lévis raconte quasiment au jour le jour la Révolution française et les années troublées qui ont suivi. Ainsi, après avoir été député de la noblesse aux États Généraux en 1789, il s’est retrouvé engagé auprès des armées coalisées (il était à Valmy, au débarquement de Quiberon...) et il raconte tout cela avec force détails, sans jamais se départir d’un humour décapant : la lettre décrivant un duel au pistolet à la Barry Lyndon, l’humour en plus (« Ils pourraient tirer toute la journée sans se toucher »), est d’une grande drôlerie. Il se fait ainsi le fidèle rapporteur des remous historiques qu’il vit de l’intérieur. Attaché à la famille royale, il est un témoin avisé et sagace, il a ses entrées à la Cour et derrière les portes closes. Ces lettres permettent également d’entrer dans la mentalité des nobles de l’époque, montrant à quel point tous les émigrés n’étaient pas issus du même moule. Depuis les quatre coins d’une Europe qui vibre, Gaston de Lévis écrit l’histoire, en n’oubliant jamais le lieu où son cœur est en dépôt, auprès de « sa » Pauline.

ON EN PARLE :

« Drôles, longues : ces lettres sont de magnifiques documents ! On voyage en Europe avec l’impression de côtoyer les rois comme les gens du peuple. Et puis : « Je vous écris du haut d’un moulin à vent... » Valmy, comme si on y était ! Je n’en crois pas mes yeux ! »
Marianne Durand-Lacaze, journaliste (Paris)

« On a envoyé un reporter dans le temps, et il raconte... Certes, on sait bien que Gaston de Lévis écrit à sa femme, mais on ne peut contenir cette impression tenace que c’est à chacun de nous, personnellement, qu’il s’adresse. Une source historique qui se lirait comme un roman ! C’est assez rare pour que l’on ne boude pas son plaisir ! »
Bruno Modica, Les Clionautes

ET SUR INTERNET :

Vendée militaire
Matoo Blog
Canal Académie
Parutions.com
Riches Heures
Le poing et la plume
France Info
France Culture
Biblioblog
Histoire & généalogie
Vendéens & chouans
Le choix des bibliothécaires
À l’écoute des livres
Babelio
Les Clionautes
Les Clionautes bis
LLL
LLL bis
Le blog de Lydia
LLL ter
LLL quat... cart... heu, le quatrième, quoi !

Un tour sur France 3.

Et un passage sur la chaîne Histoire :

JPEG - 118.2 ko
Historiquement show 11/02/2012
JPEG - 157.2 ko
Historiquement show 11/02/2012

Claudine Pailhès a retranscrit, introduit et annoté ces lettres : diplômée de l’École Nationale des Chartes, conservateur en chef du patrimoine, directrice des Archives départementales de l’Ariège, enseignante en archivistique à l’Université de Toulouse-le Mirail, elle a assuré aussi des missions de formation universitaire et professionnelle en Afrique francophone et au Moyen Orient.

Images du livre



FAC-SIMILE

FAC-SIMILE

FAC-SIMILE

Documents à télécharger



FICHE DE PRÉSENTATION

QUELQUES EXTRAITS

Réalisé avec SPIP2 |  Conditions Générales de Vente |  Mentions légales |  Plan du site